À propos - Yann Fortier - Rédaction - Contenu - Stratégie - Montréal

Né pour être vivant

Roman québécois

Réflexions sur la célébrité instantanée, illustration décalée du parcours d’un artiste populaire, le roman québécois Né pour être vivant raconte l’épopée d’Antoine Ferrandez, un chanteur qui goûte au succès planétaire grâce au titre emblématique Born To Be, Or Not To Be (Born). Alors que les collaboratrices Nicole et Sylvie veillent sur cette lucrative usine à graver l’unique 45 tours, son impresario (Brassens) œuvre depuis une bicoque plantée dans la campagne française. Fausse biographie du chanteur Patrick Hernandez, auteur de l’hymne disco Born To Be Alive, Né pour être vivant nous transporte de Paris au Pera Palace d’Istanbul, de Toulon au plateau télé d’Apostrophes. Durant ce tour de manège transitant par Mouscron, Milan, Montréal, Mirabel et les Îles-de-la-Madeleine, Antoine Ferrandez se retrouve au cœur d’une tragique actualité. Une autre, parmi les très intenses premiers mois de la décennie 1980. Dans cette chronique des ultimes années prénumériques, la star du disco remonte le fil de son existence. Et de rocambolesques péripéties.

Critiques médias | Né pour être vivant 

«Yann Fortier offre la trame sonore de toute une époque dans son nouveau roman Né pour être vivant.»                                                                                                               – Le Soleil (Droit, Tribune, Voix de l’Est), Léa Harvey

«Un véritable éclatement littéraire […] Le jeu de poupées russes proposé par l’écrivain fait intentionnellement partie du plaisir.»                                                                           – Le Journal de Montréal et de Québec, Sarah-Émilie Nault

 «S’il fallait décrire ce roman foisonnant, parfois burlesque, on pourrait évoquer le Français Frédéric Dard et son San Antonio, l’Espagnol Eduardo Mendoza et un soupçon de Virginie Despentes pour son personnage de Vernon Subutex.»                   – La Presse (quotidien), Nathalie Collard

 «Né pour être vivant déroute autant qu’il captive et fascine par son ludisme décomplexé, son humour absurde et sa structure éclatée.»                                             – Le Devoir (quotidien), Manon Dumais

 «Dans cette succulente fausse biographie, on retrace le parcours d’un artiste bien de son temps […] Un brillant retour à cette période prénumérique.»                                      – L’actualité (magazine), Julie Roy

 «Yann Fortier sait tricoter des histoires en occupant toute la surface de jeu. C’est le Jean Béliveau du roman québécois […] Un voyage en première classe.»                       – En toutes lettres, Mario Cloutier

 «On sent aussi tout l’amour qu’a l’auteur pour l’écriture, la musique et toutes les autres formes d’expression artistique  […] Ce que l’on croyait réel devient de plus en plus absurde.»                                                                                                                           – Accès Laurentides, Simon Cordeau

 «Ce roman nous fait voyager à travers l’existence palpitante et rocambolesque d’une vedette du disco.»  – Les Libraires, Alexandra Mignault

 «Une réelle immersion dans l’univers unique de ces mois débutant la décennie 1980.» – L’Argenteuil, Patrick Hacikyan

  « C’est absolument rigolo et palpitant […] Un roman feu d’artifice! » – Hélène Denis, Aux quotidiens, édition du 9 novembre Lien | Démarrage : 1 h 08 m

 « Il y a tellement de références aux années 80, que je me suis fait prendre! » – Isabelle Lacasse, Suggestions de la semaine, FM93 | Lien | Démarrage : 10 m 20 s

Né pour être vivant (page couverture)

Auteur : Yann Fortier
Année de publication : 2020
Éd. Marchand de feuilles
Prix : 29,95 $ CAD
ISBN : 9782925059073