Blogue | Yann Fortier | Rédacteur | Contenu | Stratégie

Blogue

Observations et réflexions à propos du contenu, de la rédaction et du français

Des ajouts significatifs à l’assistant virtuel ChatGPT

par | Sep 26, 2023 | Blogue

Le 25 septembre 2023, OpenAI dévoilait des ajouts significatifs à son assistant virtuel ChatGPT. Excellente nouvelle pour ses adeptes. En intégrant des fonctionnalités vocales et visuelles (à générer et/ou traiter), cette mise à jour prévue d’ici une quinzaine de jours s’annonce comme un puissant bond 🤖.

Toujours plus polyvalent et compétent, ChatGPT va donc au-delà du texte avec des nouveautés promettant d’accélérer la prévalence d’interactions toujours plus naturelles.

Ainsi, la reconnaissance d’images et le dialogue vocal se révéleront comme des extensions intuitives et logiques de la plateforme. Et fort probablement, de notre cerveau.

En prime, la possible intégration d’une version hautement bonifiée du générateur d’images DALL-E, à même ChatGPT, s’annonce aussi de bon augure.

À la fois accessible et limité

Si ces fonctionnalités sont mises à disposition des utilisateurs abonnés à « ChatGPT Plus » et à « ChatGPT Entreprise », elles ne seront pas disponibles pour les inscrits à la version gratuite. En outre, l’accès aux fonctionnalités pourrait varier selon le type de dispositif utilisé.

Ces éléments vont-ils soulever des questions d’équité en matière d’accès à la technologie? Possible.

Cela dit, quiconque a 20 dollars à investir dans un abonnement mensuel à ChatGPT gagnerait à le faire depuis déjà plusieurs mois.

Et chose certaine, chercher à freiner ce train équivaut à vivre dans un déni forcément temporaire. La bonne nouvelle est que ce train sort à peine de la gare.

Enjeux en arrière-plan

OpenAI se dit conscient des risques liés à la mauvaise utilisation de ses nouvelles fonctionnalités, assurant avoir effectué des tests préliminaires dans plusieurs domaines sensibles.

Évidemment, comme toute technologie émergente, la vigilance reste de mise pour anticiper d’éventuels abus. L’éthique demeure un enjeu majeur. Et au-delà des règles, un certain code moral, notamment en rédaction, demeure à mon sens important.

À noter : si plusieurs les craignent, peu d’éléments négatifs ou de menaces probantes semblent ressortir de l’outil, dont la vague de popularité s’amplifie depuis déjà près d’un an.

Les prochaines années de ChatGPT s’annoncent formidables

Mais au passage, elles nous inciteront à sortir plus fréquemment notre portefeuille pour transférer nos dollars vers les bonzes de l’IA, d’ailleurs de plus en plus soutenus par les traditionnels mastodontes du numérique.

Du côté d’OpenAI, ce lancement prochain pourrait marquer un virage significatif dans cette galaxie en expansion.